Aux États-Unis les propriétaires d'imprimantes HP qui ont renoncé à l'utilisation des cartouches de remplacement non HP pourraient obtenir un dédommagement provenant d'un recours collectif

par Rédaction de Jm24

Aux États-Unis les propriétaires d'imprimantes HP qui ont renoncé à l'utilisation des cartouches de remplacement non HP pourraient obtenir un dédommagement  provenant d'un  recours collectif

 

(Informations fournies par le Tribunal de grande instance des États-Unis pour le district nord de Californie)

SAN JOSE, Californie, 7 janvier 2019 / PRNewswire / - Un accord a été conclu avec HP dans le cadre d’un recours collectif contre la "Dynamic Security", une technologie mise en place par HP  sur certaines de ses imprimantes jet d’encre. Les plaignants ont argumenté que cette sécurité a entraîné la panne  des imprimantes dès lors qu'on utilise des cartouches d’encre  de marque autre que HP. Selon l'accord, HP s'engage à ne pas réactiver ce système de sécurité dans les imprimantes concernées et à payer 1,5 million de dollars en dédommagement. HP nie cependant avoir mal agi.

L'accord concerne certains types d'imprimantes, possédées entre le 1er mars 2015 et le 31 décembre 2017. Il s'agit des imprimantes suivantes:

    HP OfficeJet Pro 6230, 6830, 6835
    HP OfficeJet 6812, 6815, 6820
    HP OfficeJet Pro 8610, 8615, 8616, 8620, 8625, 8630
    HP OfficeJet Pro X451dn, X451dw, X476dn, X476dw, X551dw, X576dw

Pour obtenir un dédommagement, les personnes concernées doivent avoir subi l'arrêt de l'impression lors de l'utilisation d'une cartouche d'encre de remplacement non-HP en état de fonctionnement, pour des dates comprises entre le 1er mars 2015 et le 31 décembre 2017. Les membres du groupe des personnes concernées peuvent être remboursés pour leurs dépenses supplémentaires  comme le coût des cartouches de remplacement, d'une imprimante de remplacement ou les  main d'oeuvre associées. Les membres du groupe peuvent faire une réclamation et joindre des reçus ou tout autre documentation concernant leurs pertes.

 

Ils peuvent également réclamer un dédommagement pour les pertes financières ou même le temps perdu sans joindre de documents en fournissant les informations demandées sur le formulaire de réclamation concernant leur panne d'impression. Les fonds de l'accord seront utilisés en priorité pour indemniser toutes les réclamations documentées, et l'argent restant sera divisé en parts égales entre tous les membres du groupe. Le montant que les réclamants recevront dépendra du nombre et du type de réclamations soumises..

En lire plus

L'horreur des sécurités téléphoniques, même à la maison !

par Rédaction de Jm24

Vous avez certainement entendu parler des différentes sécurités téléphoniques, ou vous en avez testé certaines ?

Ça commence par le mot de passe, puis viennent les empreintes digitales, enfin les reconnaissances faciales et vocales, mais où va-t-on ?

Si vous voulez communiquer en toute sécurité, alors assurez-vous de maîtriser tous les blocages offerts à vous ! Et si vous ne maîtrisez pas tout, ce n'est que de votre faute, certains trouveront une faille. Ou éventuellement vous vous bloquerez vous-même ! Et lorsqu'on se bloque soi-même il faut dépenser une nouvelle fois toute l'énergie mise au blocage pour les procédures de déblocage...La marque "à la pomme croquée" n'est pas débutante dans ce domaine du blocage, elle vous attend au tournant !

Mais bon, difficile de se tromper et se bloquer soi-même, on peut dire que vous êtes relativement en sécurité, surtout si de nature vous êtes de type "secure".

Mais alors pourquoi bloquer votre mobile à la maison ? En effet certains trouvent bon de séparer maison et monde extérieur. Et pour les "laxistes" voici que Samsung offre avec son S9 par exemple  la possibilité de reconnaitre un modem à proximité, ce qui permet de signaler que vous êtes "à la maison".  Et pour ceux qui ne font pas confiance ou qui ont leur raison inavouée, le blocage est leur compagnon !

Analysons le risque, même s'il est difficile d'être exhaustif : que peut-il se passer pour un téléphone non verrouillé à la maison ? En dehors des proches bien sûr, nous pouvons imaginer un intrus, un voleur qui s'invite chez vous et réussit à déverrouiller facilement votre appareil parce que vous êtes à côté d'un modem. Moi je dis quel drôle de scénario, mais ce n'est que mon avis. Mais je peux comprendre que certains craignent plus invraisemblable même. Ce qui rappelle le fameux sketch de Jean Marie Bigard sur la chauve-souris enragée (une chance sur dix millions de se faire mordre par une chauve-souris enragée)...Admettons...

Toujours est-il qu'à  l'image du géant Facebook, le blocage est vendeur de nos jours. Les technologies se surpassent : le Face Id rivalise avec d'autres types de reconnaissance et rien n'est plus comme avant.

Maintenant venons-en aux victimes des blocages : Imaginez quelqu'un de la famille qui trouve le téléphone du proche qui l'a oublié. S'il est verrouillé alors au pire il n'accède à rien, au mieux il accède à quelques fonctions, il peut y trouver par exemple quelques jeux encore accessibles. Mais le propriétaire pourra être informé de  tout ce qui a été fait sur son mobile une fois de retour.. Il pourra même lui débloquer d'autres jeux, mais sans pour autant lui donner l'accès aux bases de données. Une confiance maîtrisée en sorte. Le jour ou il ne voudra plus qu'on touche à son téléphone il simulera une colère et bloquera tous les accès, à part celui de pouvoir appuyer sur une touche !! Que du bonheur pour les enfants !!

Je vous laisse donc utiliser ces outils de blocages, je ne m'inquiète pas pour vous.  Mais cela reste virtuel, car quand je regarde par la fenêtre, les paysages me rassurent : il existe encore des lieux où nous pouvons, voir, entendre, toucher sentir et dialoguer avec ce monde qui nous est cher.

 

En lire plus

Oui, l'iPhone ralentit quand sa batterie est usée, mais pas pour que vous en achetiez un nouveau dit Apple

par Rédaction de Jm24

Oui, l'iPhone ralentit quand sa batterie est usée, mais pas pour que vous en achetiez un nouveau dit Apple

En lire plus